Ben Yedder, héros d’un grand soir